Blog

La solitude de l’entrepreneur

18 Mar 2020 | Je m’accompagne

La solitude prend une forme encore plus exacerbée en période de confinement. (Mars 2020 épidémie Covid-19). L’entrepreneur est un commandant de bord, seul aux commandes parce que l’on n’est jamais 2 derrière un volant. Chef d’une petite entreprise ou indépendant, la solitude rythme nos activités d’une manière ou d’une autre. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on travaille à la maison ou seul en cabinet par exemple. Seul face aux décisions administratives, logistiques, stratégiques.

Le véritable paradoxe de l’entrepreneur : solitude et liberté étroitement mêlés.

Seul on est libre de gérer son temps et tout le reste comme bon nous semble certes, mais nous ne bénéficions pas de l’énergie collective d’un groupe. Pas de discussions inspirantes, débloquantes ou encore motivantes ! Pas de réunion d’idée, de projection ou d’innovation.
La solitude se définie ainsi : situation d’une personne qui est seule physiquement ou moralement de façon momentanée ou durable. 
C’est un peu comme une cage de verre qui nous entourerait, exactement comme les commerçants en ce moment, protégés pour exercer leur métier et limiter la contamination de ce maudit virus. A condition exceptionnelle, mesure exceptionnelle vous me direz. Cependant tout se démultiplie dans ces temps de confinement et cette cage de verre prend véritablement forme. 
Au delà du virus, si je vous dit que cette cage c’est nous-même qui la créons !

S’enfermer inconsciemment dans ses schémas de fonctionnement, dans sa pratique, dans ses habitudes est monnaie courante et je dirais même est humain. Notre éducation, nos expériences influencent la présence ou non de cette cage. Et plus vous resterez seul, plus cette cage va s’épaissir et se densifier. On fini par tourner en rond, à refaire les mêmes choses et peut-être les mêmes erreurs. L’énergie et l’envie baissent et le surmenage ou le burn out pointent leur nez.

Alors comment sortir de cet isolement de l’entrepreneur ?

Je respire : en sortant de ma bulle 

C’est primordial, essentiel, j’irais même jusqu’à dire VITAL. Se connecter aux autres, échanger est, avec l’expérience à mon sens, l’une des clés de réussite de l’entreprenariat.
Même si en ce moment sortir est fortement déconseillé, les outils virtuels à notre disposition nous permettent de discuter, de réfléchir ensemble même à distance. On s’ouvre aux autres et on respire. Respirer c’est la base de la vie…

J’inspire : en m’entourant de personnes inspirantes et dynamiques

L’énergie positive est contagieuse, elle donne des ailes et apporte la fraîcheur nécessaire pour sortir de cette solitude. L’exemplarité est un formidable moteur qui n’empêche pas l’écueil mais qui sert à donner l’élan pour aller de l’avant, pour se motiver. Il existe plein de programme inspirant en ligne comme les TED x.

J’expire : en prenant soin de moi par l’activité physique

Pratiquer du SPORT, une activité physique devrait être obligatoire pour tout entrepreneur. Avec le sport, on fait marcher la machine et le cardio, on pose son cerveau et on aère ses poumons.
Il existe de multiples activités plus ou moins intenses qui vous permettront de pratiquer une activité physique. L’idée n’étant pas de courir un marathon demain mais simplement de créer de l’endorphine qui génère ces sentiments d’extase, de légèreté et de puissance. Cette fameuse sensation d’être en vie…

La solitude d’un entrepreneur se transforme en 3 mots : respirer, inspirer et expirer. A vous de jouer ! 🙂

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles dans la même catégorie